LE VILLAGE DANS SON ENVIRONNEMENT

Géographie

Le village de Mortagne occupe un contrefort vallonné du massif des Vosges. L’habitat y est très dispersé. Les lieux-dits principaux sont l’Orme, le Bout du Dessus, le Bout du Milieu et le Bout du Dessous. La vallée du Mossoux, affluent droit de la Mortagne qui borde la commune au nord, est restée très sauvage : la dernière ferme en amont est dénommée le Bout du Monde.

Mortagne

Mortagne est apparemment sans rapport étymologique avec les autres villages nommés Mortagne, qui viennent de Mauritania en référence à une station de soldats maures de l’armée romaine au Bas Empire. Les formes anciennes sont du type MortesnaMortennam, en patois « Moutone » ou « Moutwn », issu du nom celtique qui signifie motte, amas de terre, éminence, donné aussi à la rivière comme c’est le cas fréquemment (il existe d’autres rivières Mortagne en France). Cependant en 1823, des fouilles ont révélé l’existence d’un camp romain stationnaire.

De 1831 à 1836, la commune des Rouges-Eaux a été rattachée à celle de Mortagne.